Délices simple du tourisme fluvial en été

> Le Monde (16 août 2012)

A partir de 400 euros pour le week-end, on peut louer une pénichette et descendre l’Yonne en prenant son temps. Le tourisme fluvial est essentiellement une redécouverte des vertus du calme et de la lenteur. Il s’est beaucoup développé ces dernières années en France.

Si l’aventure vous tente, sachez que, sans être marinier professionnel, ni même avoir jamais navigué, vous pouvez le temps d’un week-end, d’une semaine, voire plus, goûter au plaisir du tourisme fluvial en louant une péniche.

Une fois garée la voiture sur le parking du port de plaisance de Joigny, l’aventure peut commencer. A partir de ce moment, la vie va changer de rythme : bienvenue au calme et à la lenteur. La prise en main de la péniche est l’affaire d’une heure. « Quelque soit le modèle choisi, de 9 mètres pour 4 personnes à 15 mètres pour 8 à 12 personnes, les manœuvres et le pilotage sont toujours les mêmes » […] On pousse l’accélérateur vers l’avant et l’on tient la barre fermement […] Tout d’un coup l’on se sent capitaine ! Pas de difficulté majeure : la route est droite et large.

Trois kilomètres après avoir largué les amarres, se présente la première écluse […] il va falloir s’amarrer […] une opération qu’il faudra encore reproduire une demi-douzaine de fois. Mais quand chaque membre de l’équipage a trouvé sa place, ce passage n’est plus une difficulté.

Toutes les actualités

Choisissez votre destination et votre prestataire

Choisissez votre destination et réservez votre bateau de rivière auprès d'un professionnel de la location fluviale. Garant du bon déroulement de vos vacances, il est à votre écoute pour vous conseiller et vous assister tout au long du parcours.